La Psychanalyse Active Intégrative

PSYCHANALYSE
ACTIVE
INTEGRATIVE

CARREAU%2520fondu_edited_edited.jpg

La Psychanalyse Active Intégrative

La Psychanalyse Active Intégrative, une approche dynamique, bienveillante et structurée qui prend en compte la personne dans toutes ses dimensions, psychique, physique et émotionnelle.

L’approche de la psychanalyse active a pour l’objectif d’amener la personne qui consulte à s’approprier progressivement des outils dans une démarche heuristique, apprenante, pour l’amener progressivement à son autonomie.

Mon travail de psychanalyste est de vous aider à éclairer les éléments qui dans votre vécu ont pu vous conduire aux difficultés et aux répétitions que vous rencontrez aujourd’hui.
Cet accompagnement vous permettra d’élaborer et de donner du sens à ce que vous vivez, à l’aide de liens que vous pourrez établir avec vos souvenirs, vos rêves, vos ressentis, vos émotions et vos sensations corporelles. Vous laisserez ainsi émerger de votre inconscient l’origine de vos souffrances, vos peurs et blocages.

Les souvenirs, rêves, lapsus, actes manqués, répétitions, projections ou résistances seront les matériaux qui vous permettront de relier entre eux ces divers éléments.

C’est dans la compréhension et la réconciliation intime avec vous-même, et dans le secret du dialogue réparateur avec votre psychanalyste, que l’apaisement pourra avoir lieu.
L’accompagnement dans la prise de conscience émotionnelle vous permettra, en toute sécurité, d’intégrer et de dépasser à votre rythme les expériences douloureuses rencontrées, puis de mettre en œuvre le processus de symbolisation réparateur afin de retrouver une paix intérieure et d’adopter un comportement plus en accord avec votre désir.

Je vous reçois dans un lieu sécurisant et vous propose en face-à-face une écoute active et sans jugement.

Pourquoi consulter un psychanalyste à Sceaux ? 

L’accompagnement, que le psychanalyste vous propose ici, va vous permettre de déposer ce que vous ressentez comme difficile dans le cadre d’une écoute bienveillante et sans jugement. Dans un second temps, le psychanalyste va vous aider à éclairer les éléments qui dans votre vécu ont pu vous conduire aux difficultés et aux répétitions que vous rencontrez aujourd’hui. Il vous accompagnera, ensuite, pour élaborer et donner du sens à ce que vous vivez à l’aide de liens que vous pourrez établir avec vos souvenirs, vos rêves, vos ressentis, vos émotions et vos sensations corporelles. Vous laisserez ainsi émerger de votre inconscient l’origine de vos souffrances, vos peurs et blocages.

Les souvenirs, rêves, lapsus, actes manqués, répétitions, projections ou résistances seront les matériaux qui vous permettront de relier entre eux ces divers éléments.

C’est dans la compréhension et la réconciliation intime avec vous-même, et dans le secret du dialogue réparateur avec votre psychanalyste, que l’apaisement pourra avoir lieu.


L’accompagnement dans la prise de conscience émotionnelle vous permettra, en toute sécurité, d’intégrer et de dépasser à votre rythme les expériences douloureuses rencontrées, puis de mettre en œuvre le processus de symbolisation réparateur afin de retrouver une paix intérieure et d’adopter un comportement plus en accord avec votre désir.

Quels sont les outils de la Psychanalyse Active Intégrative ?

  • Les récits (personnel, familial et collectif).

  • La verbalisation.

  • Les associations libres.

  • L’exploration spécifique des souvenirs.

  • L’exploration des rêves.

  • La prise en compte des expressions corporelles.

  • Les fantasmes. 

  • Le dessin dans la cure d’adulte.

  • Les mises-en-situation individuelles.

  • Les revécus émotionnels.

Qu’est-ce-que la Psychanalyse Active Intégrative ?

La Psychanalyse Active Intégrative à Sceaux est une approche dynamique, bienveillante et structurée qui prend en compte la personne dans toutes ses dimensions, psychique, physique et émotionnelle.

La Psychanalyse Active Intégrative est une méthode analytique moderne qui a pour objectif l’efficacité thérapeutique.


Elle allie qualité du travail en profondeur et limitation dans le temps de l’analyse.
En effet, ici, le travail analytique est conçu avec un début et une fin.
Pour cela, l’analyse se déroule au cours de phases précises, dans une attitude porteuse.
Concrètement, à l’issue d’une anamnèse approfondie, les axes de travail sont déployés pour atteindre un résultat : celui de la réalisation de la demande : ce pourquoi le patient consulte.

L’aspect Actif du travail ?

L’analysant est acteur de son analyse : il prépare les séances et apprend à utiliser des outils thérapeutiques, d’une manière autonome.

L’objectif est d’amener l’analysant à s’approprier progressivement ces outils dans une démarche heuristique, apprenante, pour l’amener progressivement à son autonomie.


La Psychanalyse Active Intégrative s’adapte aux besoins de la personne qui consulte. Respectant son rythme, elle l’accompagne afin de là rendre curieuse d’elle-même et de son histoire. Elle l’ouvre à la possible bienveillance à son égard, restaurant ainsi l’estime de soi, le sentiment de sécurité, la solidité intérieure, nécessaires à un équilibre harmonieux. 


L’attitude active de l’analyste se manifeste par des interactions construites, et une présence chaleureuse. Le psychanalyste se doit d'apporter une implication active, éthique et supervisée.
Cette attitude particulière de part et d’autre favorise l’engagement, condition de la réussite de tout travail personnel. 

Techniques verbales et non-verbales sont au cœur de l’accompagnement : la libre association, le dessin, les mises en situation, le rêve, les expressions corporelles. L’analyse du transfert/contre transfert et celle des projections sont également essentielles.


La relation thérapeutique est elle-même support de résilience, elle est chaleureuse et bienveillante, placée dans un cadre précis.
La psychanalyse active intégrative est une discipline ouverte, en évolution permanente. Elle est attentive aux évolutions de la recherche analytique et à ses résultats pour améliorer sa pratique.

L’aspect intégratif du travail ?

La Psychanalyse Active Intégrative s’adosse à une base théorique intégrant plusieurs courants et recherches analytiques (C. G. Jung, S. Freud, S. Ferenczi, D. Winnicott, J. Bowlby, M. Balint, F. Dolto entre autres) ainsi que certains courants psychothérapeutiques (humanistes, psychogénéalogie, gestalt-thérapie, relaxothérapie), psychotraumatologie (Janet).
Le travail analytique est mené par des techniques adaptées, jusqu’aux stades précoces pré-langagiers. En effet, les découvertes cliniques sur le nourrisson, la périnatalité ont révolutionné l’approche analytique.

 

La Psychanalyse Active Intégrative propose une approche intra-psychique avec des séances individuelles.

Elle est ouverte et peut vous orienter vers des groupes de thérapie qui travaillent l’inter-psychique avec des approches groupales.


L’aspect intégratif tient également au traitement de l’information psychique :
une prise de conscience en Psychanalyse active intégrative est, idéalement, à la fois émotionnelle et sensorielle/corporelle. Le travail est mené dans les zones sous corticales. En effet, il est établi que le fait de savoir les choses ou leur origine ne libère aucunement le sujet.
Cette approche de la psychanalyse est ouverte à d’autres disciplines du champ thérapeutique, scientifique et médical. La démarche est transdisciplinaire.

Qu’est-ce que l’enjeu d’une psychanalyse ?

L’enjeu de la thérapie pour l’analysant, va être de se servir des facteurs inconscients, qui l’empêchent d’avancer dans sa vie d’adulte, comme ressource à mettre à la lumière, afin de faire le petit pas de côté nécessaire pour sortir de l’impasse dans laquelle il se trouve. 

Qu’est-ce qu’un psychanalyste ? 

Le psychanalyste accompagne l’analysant à mener une investigation sur son histoire afin de se connaitre et mieux se comprendre et s’accepter.


Le psychanalyste a une écoute bienveillante pour amener son analysant à faire des liens avec ce qui se passe aujourd’hui pour lui et les évènements marquants de son histoire.
Le fait de réactualiser ces évènements marquants, en intégrant les émotions liées, va permettre à l’analysant d’éclairer les espaces intérieurs encore dans l’ombre et sortir progressivement du schéma dans lequel il se sent enfermé.


Ce processus a pour objectif de l’amener à surmonter grâce à une plus grande solidité intérieure, les difficultés rencontrées (angoisse, inhibition, difficultés affectives, etc.).

Qui fait quoi ?

L’analysant est acteur de son travail personnel. En début du travail, l’analysant va définir ses besoins et envisager sa future autonomie qui va correspondre au moment où il n’aura plus besoin d’être accompagné par son psychanalyste.


Ces besoins seront sans cesse réinterrogés au cours du travail thérapeutique.
Le psychanalyste guide l’analysant et met les moyens les plus adaptés pour l’atteinte des objectifs défini par l’analysant.


L’approche thérapeutique du praticien et l’implication personnelle de l’analysant sont les moteurs du changement.
Comme toute chose, la thérapie a une fin qui est envisagée et réfléchie ensemble puis matérialisée par un bilan.